26 Avril 2022, 12e édition du Forum économique et Culturel Eurasiatique des jeunes en Russie. Haïti était au rendez-vous par le biais de deux de ses fils vêtus du bicolore bleu et rouge.

04-05-22 edikeyo_official 0 comment

26 Avril 2022, 12e édition du Forum économique et Culturel Eurasiatique des jeunes en Russie. Haïti était au rendez-vous par le biais de deux de ses fils vêtus du bicolore bleu et rouge.

Ce forum est un grand évènement organisé chaque année en Russie, où 96 pays se sont rassemblés pour y participer. Cette année marque la douzième édition dans l’Etat de l’Oural « Ural State University of economics, УрГЭУ» était chargée d’organiser cet évènement, 28 pays se sont représentés par leurs ambassadeurs. Ce Forum s’inscrit dans le cadre d’une promotion non seulement de l’entreprenariat chez les jeunes mais également de la culture de partout dans le monde.

Ce forum est un grand évènement organisé chaque année en Russie, où 96 pays se sont rassemblés pour y participer. Cette année marque la douzième édition dans l’Etat de l’Oural « Ural State University of economics, УрГЭУ» était chargée d’organiser cet évènement, 28 pays se sont représentés par leurs ambassadeurs. Ce Forum s’inscrit dans le cadre d’une promotion non seulement de l’entreprenariat chez les jeunes mais également de la culture de partout dans le monde.

Li atik sa a tou:  Comment prêter de l'argent à la famille et aux amis pour ne pas devenir ennemis?

Des braquages de camEras, des prises de vues, des pourparlers, des Chansons, de l’acclamation, de l’enthousiasme chaleureux, des regards fixes ce sont autant d’impressionnants accueils pour nous recevoir comme deux des haïtiens vertus de la couleur de notre drapeau au festival culturel de la Russie lors du 12e sommet économique et culturel de la ville Ekaterinbourg. Ce festival est organisé par Ural State University of Economics. Se questionnant sur l’absence d’Haïti, les organisateurs disent n’avoir pu trouver un ambassadeur qui pourrait représenter Haïti! Quel mécontentement et quelle honte!

Si pour la plupart des haïtiens, servir le pays se résume seulement à trouver un job politique, mais pour nous, servir le pays est un devoir citoyen que n’importe quel haïtien pourrait et devrait faire même s’il vivait partout dans le monde. Nous, Webert Jean-Philippe et Luckson Bontemps, Tous deux étudiants actuels en Russie en première année préparatoire pour l’apprentissage de la langue russe en vue d’entamer nos études de master projetées à ce nouvel an académique à venir, étions fiers de représenter notre chère Haïti pour donner une lueur d’espoir aux dévolus et aux désespérés qui, parfois se sentent fatigués des nouvelles tant fracassantes et de l’insécurité accablante, du jamais vu, qui battent leur plein temps au sein de la population haïtienne depuis longtemps. Combien de jeunes devront être victimes, ajouté déjà à tous ceux qui ont vécu et ceux qui font actuellement face à ce fléau provoqué par cette situation chaotique sur cette terre nationale dont nous a tous laissé JEAN JACQUES DESSALINES.

Li atik sa a tou:  Comprendre la 5G – L'épine dorsale de l'Internet industriel.

Le tout dernier drame qu’a connu la jeunesse estudiantine c’est l’acte crapuleux et criminel dont ont été victimes nos frères et sœurs étudiants (es) que nous dénonçons avec la plus grande véhémence. La liste est longue, Mical SAMUL, Gregory SAINT-HILAIRE, Osny ZIDOR pour ne citer que ceux-là. Peut-être nous, Ce qui nous épargne de ce train mortel ambulant c’est parce qu’on a laissé le pays. Est-ce que laisser le pays devrait constituer le bon choix pour quiconque voulant, à tout prix, voir une autre Haïti? Non Haïti mérite l’union de tout un chacun pour son émergence. L’humiliation, la peur, l’incivisme, la politicaillerie, l’hypocrisie, la déculturation, la malversation pour ne citer que ceux-là sont autant de problèmes qui gangrènent le pays et sont entre autres des raisons pour lesquelles la majorité des têtes pensantes du pays se trouvent obliger d’aller vivre ailleurs. Vous n’êtes pas sans savoir qu’Haïti a abattu avec la plus ferme solidarité les forces esclavagistes avec l’union de tous ses fils ? Où est passée cette union dont parle la devise de notre drapeau ?

Li atik sa a tou:  Une nouvelle façon de résoudre les problèmes informatiques « les plus difficiles »

Nous réitérons notre volonté, malgré cette situation inadmissible que connait Haïti, de ne point baisser les bras car nous sommes les seuls espoirs de ce pays et nous attirons l’attention des autorités actuels et tous ceux et celles qui s’engageront pour mener la barque du pays.

Patriotiquement !!!

Webert JEAN-PHILIPPE et Luckson BONTEMPS

Partagez cet article


Home
Afilye
Opwesto
Blog